Cap-parrainage


Cap-parrainage fédère les entreprises pour l’emploi...

Dans la “bataille” que de nombreuses structures mènent pour l’emploi, Cap-parrainage développe une initiative originale en mobilisant localement des entreprises sur le parrainage de chercheurs d’emploi.

(JPG) L’idée du parrainage n’est pas neuve mais son originalité réside, ici, dans la nature des acteurs que Cap-parrainage met en relation : entreprises privées et service public de l’emploi.
Objectif : construire un coaching concerté pour donner (ou redonner) les clés d’un monde du travail devenu complexe, exigeant et souvent hermétique à ceux qui s’en sont trouvés éloignés trop longtemps.

Aujourd’hui, plus de 550 entreprises, 900 parrains et 80 structures publiques de l’emploi sont acteurs de ce principe simple et pragmatique. Ils créent un réseau dynamique et souple, essentiellement construit sur la relation humaine, qui fédère les acteurs de l’économie et de l’emploi autour de l’embauche de chercheurs d’emploi et du rapprochement de l’offre et la demande. Cap-parrainage génère une dynamique gagnant-gagnant !

Les acteurs de l’emploi voient leurs actions optimisées car Cap-parrainage leur offre un nouvelle porte d’accès vers l’entreprise. "Plus les liens avec le réseau Cap-parrainage sont étroits, plus le service public gagne en efficacité", témoigne Philippe Baudin, directeur de la Maison de l’Emploi de l’Est du Val d’Oise. Il ajoute que cela lui permet de "développer une stratégie territoriale partagée avec les entreprises membres du réseau Cap-parrainage qui nous font part de leur réalité économique". "Ce principe de collaboration favorise l’intégration rapide de nos publics dans le tissu économique local", confirme de son côté Jean-Baptiste Horvat, directeur du PLIE d’Évry-Centre-Essonne.

La participation au réseau Cap-parrainage a également des effets induits sur les pratiques des services publics. "Cela nous a conduit à faire évoluer le contenu de nos ateliers de recherche d’emploi", poursuit Jean-Baptiste Horvat. Christelle Quentin, chargée de mission à la Maison de l’Emploi de l’Est du Val d’Oise, ajoute : "La dynamique Cap-parrainage a changé l’image que les entreprises avaient des services publics de l’emploi."

Les collectivités territoriales y trouvent leur intérêt. "Notre motivation principale pour la mise en place de ce réseau était de mieux insérer les bénéficiaires du RSA", indique Véronique Chetaneau, directrice de l’insertion au Conseil général de Seine-et-Marne avant de conclure : "Alors que la plupart des entreprises méconnaissaient le rôle du Conseil général en matière d’emploi, grâce à Cap-parrainage nous avons pu construire des relations fructueuses avec elles."


Lancer un réseau Cap-parrainage

Agir contre les préjugés


Nos outils de suivi

Le carnet de bord du chercheur d’emploi

En savoir plus

Le guide pratique du parrain

En savoir plus

L’Extranet Cap-parrainage

En savoir plus

Patenaires & mécènes