Comment faciliter la connaissance du marché caché de l’emploi ?


Comment faciliter la connaissance du marché caché de l’emploi ?

(JPG) Le réseau Cap-parrainage déployé par le Conseil général de Seine-et-Marne ne permet pas seulement d’accompagner les bénéficiaires du RSA vers l’emploi ! Il permet également de renforcer les relations avec les entreprises du territoire.

DECLOISONNER

Afin d’améliorer le marché du travail, il est nécessaire de dépasser certains préjugés. Encourager les rencontres, les coopérations, les synergies, permet de faire évoluer les mentalités et de favoriser les initiatives. De même, rapprocher les sphères publiques et privées en permettant aux acteurs pour l’emploi d’échanger plus régulièrement avec les entreprises est une nécessité. Le parrainage a une réelle vertu pédagogique sur les territoires : mettre l’ensemble des acteurs en réseau. Grâce aux liens qui se nouent avec l’ensemble des acteurs du service public de l’emploi et de l’insertion, les entreprises apprennent à connaitre les rouages et le fonctionnement des dispositifs emploi.

La coopération qui s’ensuit et qui s’exprime est de nature à fluidifier les relations entre acteurs d’un même territoire, à initier des projets, à mieux se connaitre afin que l’ensemble des acteurs locaux y trouve un intérêt. La dynamique partenariale au service des bassins d’emploi est également un des effets induits par le réseau Cap-parrainage. Car les effets de la crise n’ont pas réduit les tensions sur certains métiers : il existe toujours une forte demande dans certains secteurs. Les professionnels estiment qu’aujourd’hui moins de 20 % des offres transitent par Pôle emploi, le reste utilisant des modes moins institutionnels, comme les réseaux relationnels. Véronique Chetaneau, Directrice de l’Insertion et de l’Habitat au Conseil général de Seine et Marne en est convaincu « Il convenait donc de s’appuyer sur une démarche innovante, facilitant la connaissance du marché « caché » de l’emploi. Le réseau Cap-parrainage s’inscrit pleinement dans cette dynamique. » Le parrainage peut faire également évoluer certaines représentations que les entreprises peuvent avoir sur les bénéficiaires du RSA. Il permet aux entreprises de mieux connaitre ces publics, d’en modifier leur perception. Le parrainage conduit à une réflexion commune de tous les acteurs sur l’égalité des chances et conduit à engager d’autres actions, notamment la mise en place de parcours d’insertion ou la collecte d’offres d’emploi. Il concourt aussi à faire évoluer les pratiques de recrutement de certains dirigeants ou cadres d’entreprises.

VALORISER

La dynamique de parrainage permet également aux entreprises, plus particulièrement celles de secteurs en tension qui peinent à recruter, de valoriser leur image, leur secteur d’activité, leurs métiers, leurs besoins de recrutement auprès des collectivités en mettant en évidence leur engagement en faveur de l’emploi et de la formation. Structurer les échanges entre entreprises elles-mêmes et contribuer à l’accueil et la recherche d’emplois a pour effet d’ouvrir l’horizon de leurs cadres aux préoccupations et réalités de partenaires et salariés d’autres secteurs économiques. « Notre établissement emploie des hommes et des femmes, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, qui par leurs compétences et leurs talents individuels, accueillent nos clients et leur assurent la qualité des prestations. L’emploi est donc un facteur-clé de notre établissement. Notre branche souffre d’une pénurie de candidats et d’un manque de qualification. Aussi, il nous apparait essentiel de parrainer des chercheurs d’emploi au plan local, ce parrainage pouvant déboucher sur leur professionnalisation et sur l’emploi », témoigne Laurent Dardinier, Directeur de l’ Hôtel Kyriad à Disneyland Resort Paris.

ACCOMPAGNER

Afin de mener à bien leur mission, les parrains mobilisent les connaissances et compétences acquises au cours de leur parcours professionnel et s’attachent à avoir un œil critique (positif et négatif) à l’égard du parrainé. L’objectif recherché est bien de professionnaliser la recherche d’emploi en faisant ressortir la valeur des candidats. Jesper Henriksen, Directeur général du Radisson SAS Hotel à Disneyland Resort Paris, précise : « le management, l’accompagnement et la formation font partie des valeurs que le groupe a développées à travers de nombreux outils et une politique RH marquée. Chaque manager est formé à l’accompagnement et au développement des compétences des membres de son équipe.

Dans le cadre de ses missions, il est amené à faire passer des entretiens de recrutement. La diversité de nos métiers et de nos collaborateurs nous permet de nous adapter aux chercheurs d’emploi parrainés ». Parmi les parrains mobilisés, certains ont connu des périodes de recherche d’emploi, de doute et ont eu la chance de bénéficier de l’accompagnement de cabinets ou de coachs. D’autres ont connu des difficultés proches de celles des bénéficiaires RSA. Leur parcours illustre le fait qu’il est toujours possible de rebondir.

La dynamique du réseau, les opportunités qu’il offre, motivent leur implication dans le parrainage. La spécificité du réseau Cap-parrainage : s’adresser à des dirigeants d’entreprises, cadres RH ou manageurs qui ont l’expérience du recrutement et du management d’équipes. Ainsi le parrainage permet aux collaborateurs des entreprises de partager leur expérience professionnelle.

Chiffres-clés

90 parrains, 45 % sont Directeur Généraux et 17 % DRH • 60 entreprises issues principalement des secteurs qui recrutent (hôtellerie, restauration, distribution, santé, BTP, industrie...) • 54 % des entreprises mobilisées ont un effectif supérieur à 50 salariés, 14 % ont moins de 9 salariés •

Retour