Cap-parrainage

Cap-parrainage est un dispositif original qui réunit dirigeants, cadres d’entreprises, acteurs publics et collectivités autour d’un objectif commun : soutenir les chercheurs d’emploi dans leur recherche.


Cap-parrainage se déploie sur l’Indre-et-Loire... Frédéric Thomas, Président du Conseil Général 37 témoigne...

(JPG) « Cette dynamique nouvelle pour l’emploi générée par Cap-parrainage organise la coopération des différents acteurs économiques, publics et privés, dans une logique de développement local et solidaire. Ce partenariat avec les entreprises locales favorise l’insertion professionnelle et est une réponse aux attentes des entreprises en termes de recherche de compétences. »

Cap-parrainage se déploie sur le Pas-de-Calais...Alain Lefebvre, Vice-Président du Conseil Général 62 témoigne...

(JPG) « Cap-parrainage a permis d’accompagner les services du Département dans la mise en place d’un dispositif de parrainage, la constitution et l’animation d’un réseau d’entreprises, et ce dans une logique d’appropriation de la méthode et des outils en vue d’en faire une démarche départementale d’insertion professionnelle pour les bénéficiaires du RSA et les jeunes... »

Bénéficiaires du RSA, Comment développer de nouvelles coopérations avec les entreprises ?

(JPG) La réussite des politiques d’insertion nécessite la coordination et l’implication des acteurs du champ de l’insertion et des entreprises. Pour ne pas laisser les bénéficiaires du RSA dans une simple prise en charge sociale, les efforts du Conseil général de Seine-et-Marne ont porté sur la mise en place de nouvelles stratégies emploi avec les entreprises. Objectif : optimiser le retour à l’emploi...

Le Top 5 des facteurs de réussite en Seine-et-Marne

1- Construire un réseau - 2 - Prendre appui localement - 3- Territorialiser l’action - 4 - Inscrire l’action dans une politique - 5 - Déployer avec méthode -

150 000 jeunes décrocheurs en France... Comment améliorer leur entrée sur le marché du travail ?


(JPG) Face à ce constat, l’État, les partenaires sociaux et les missions locales ont engagé, en s’appuyant sur l’ANI “jeunes” (Accord National Interprofessionnel), des actions qui prévoient d’accompagner de manière renforcée les décrocheurs. Dans ce contexte, la Mission locale de Paris déploie un dispositif spécifique pour aider les décrocheurs à sortir de la spirale de l’échec...

Le Top 5 des facteurs de réussite Cap-parrainage Paris

1 - Cibler le secteur - 2 - Constituer le réseau - 3 - Accompagner l’animateur - 4 - Renforcer le suivi - 5 - Evaluer l’action -

Comment faciliter la connaissance du marché caché de l’emploi ?

(JPG) Aujourd’hui moins de 20 % des offres transitent par Pôle emploi. Le réseau Cap-parrainage déployé par le Conseil général de Seine-et-Marne ne permet pas seulement d’accompagner les bénéficiaires du RSA vers l’emploi ! Il permet également de renforcer les relations avec les entreprises du territoire et facilite la connaissance du marché « caché » de l’emploi...

Cap-parrainage 77 insuffle une culture du changement...

1 - Rendre visible l’action des départements - 2 - Modifier les perceptions - 3 - Changer le regard - 4 Travailler en complémentarité...

Décrocheurs, emplois d’avenir : comment mobiliser et fédérer les entreprises qui recrutent ?


(JPG) Aujourd’hui, les entreprises ont pris conscience grâce à Cap-parrainage qu’il était nécessaire de guider les jeunes en les conseillant au mieux afin qu’ils prennent confiance en eux. Les aider à rédiger CV et lettres de motivation, leur rappeler les codes et les attentes des recruteurs sont autant d’éléments d’insertion dans la vie professionnelle dont ils auront besoin... »

Un club d’entreprises pour aller plus loin...


(JPG) Emplois d’avenir, contrats uniques d’insertion, contrat de génération, emplois francs... Pour soutenir l’emploi, le gouvernement a étoffé la palette des contrats dits aidés. Comment ces dispositifs fonctionnent-ils ? À qui s’adressent-ils ? Comment mieux faire connaître ces contrats ? Comment identifier et accompagner les entreprises qui recrutent ?

Cap-parrainage Paris, les effets induits...

1 - Encourager la GPECT - 2 - Optimiser la collecte des offres - 3 - Développer les contrats aidés - 4 - Favoriser l’alternance -

Cap-parrainage fédère les entreprises pour l’emploi...


(JPG) L’idée du parrainage n’est pas neuve mais son originalité réside, ici, dans la nature des acteurs que Cap-parrainage met en relation : entreprises privées et service public de l’emploi. Objectif : construire un coaching concerté pour donner (ou redonner) les clés d’un monde du travail devenu complexe, exigeant et souvent hermétique à ceux qui s’en sont trouvés éloignés trop longtemps.

Inscription à la newsletter

valider
Je souhaite me désabonner


Chiffres clés

  • 25 réseaux Cap-parrainage
  • 550 entreprises
  • 900 parrains
  • 40 associations d’entreprises
  • 80 acteurs publics de l’emploi

Plusieurs centaines de chercheurs d’emploi, retrouvent une activité chaque année.


Lancer un réseau Cap-parrainage

L’interview d’Isabelle Gachet, Présidente de la Mission locale de Paris

(JPG) « Nous avons souhaité renforcer notre action en permettant aux jeunes décrocheurs d’intégrer le monde du travail. Par la mise en place du réseau Cap-parrainage à Paris, l’accès à l’emploi se voit ainsi facilité, contribuant à un rapprochement du monde économique avec les partenaires de l’emploi. Pour nos équipes, c’est un vrai projet d’ampleur départementale... »

L’interview de Vincent Eblé, Président du Conseil général 77

(JPG) « Cap-parrainage s’inscrit pleinement dans la stratégie définie par le Conseil général dans son programme départemental d’insertion et de lutte contre les exclusions. Rapprocher le secteur économique et les acteurs de l’emploi est un objectif majeur. L’une des forces de Cap-parrainage réside dans sa souplesse. Au-delà d’une méthodologie rodée et éprouvée, ce réseau sait s’adapter aux besoins et réalités du territoire. C’est essentiel en Seine-et-Marne, compte-tenu des fortes disparités locales... »

L’édito d’Arielle Vermillet-Parry, Présidente du PLIE de Gennevilliers

(JPG)
"Cap-parrainage mise en place depuis 2002 constitue un véritable outil de médiation entre l’offre et la demande de compétences. C’est aussi un outil innovant d’animation territoriale qui contribue au rapprochement des acteurs locaux par une connaissance réciproque et ce, pour favoriser l’emploi..."

Les vertus pédagogiques du parrainage

(JPG) Qu’ils soient dirigeants d’entreprise, DRH ou cadres, qu’ils travaillent dans des PME ou de grandes entreprises, qu’ils soient acteurs publics de l’emploi ou soient en contact direct avec les chercheurs d’emploi, tous les parrains l’affirment : “Le parrainage est un formidable catalyseur d’énergie qui dynamise leur relation de travail et remet durablement en selle les chercheurs d’emploi”...

Agir ensemble contre les préjugés

Conçu pour accompagner les acteurs publics et les entreprises dans leur politique de l’emploi sur les métiers porteurs, Profession-emploi est une initiative qui prolonge la dynamique de Cap-parrainage.


Les outils de suivi Cap-parrainage

Le carnet de bord du chercheur d’emploi

Il contient un rappel du rôle de chacun, des conseils pour un parrainage réussi, les comptes-rendus et les objectifs des rencontres parrain-chercheur d’emploi et enfin, l’accord de parrainage.

En savoir plus

Le guide pratique du parrain

Outil méthodologique, il définit le rôle du parrain, l’informe sur son engagement et lui propose de précieux conseils.

En savoir plus

L’Extranet Cap-parrainage

Plateforme collaborative de travail, accessible à l’ensemble des membres du réseau, il fluidifie les échanges en proposant des documents de
référence, tableaux de bord,
indicateurs de réussite, outils de suivi...

En savoir plus

Partenaires & mécènes


Bernard Perrut, Président du Conseil national des missions locales (CNML)

(JPG) « Favoriser le dialogue entre les acteurs d’entreprises et les jeunes en demande d’insertion est la préoccupation quotidienne des missions locales, il est donc naturel pour nous de nous associer au réseau Cap-parrainage et à la dynamique Profession-emploi... »

Michel Yahiel, ex-Vice-Président de l’Association Nationale des DRH - ANDRH

(JPG) "Le soutien de l’ANDRH au réseau national Cap-parrainage se veut cohérent avec les préoccupations des professionnels des ressources humaines, en matière de promotion de l’emploi, en particulier en direction des jeunes, qui font l’objet d’une attention toute particulière dans ses priorités d’action..."

Stéphane Pintre, Président du Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

(JPG) « Cap-parrainage et Profession-emploi complètent, renforcent et créent une dynamique de rapprochement entre les Services Emploi des collectivités, les services publics locaux, mais aussi auprès des Directions des Ressources Humaines, et des élus locaux... »

Bruno BOURG-BROC, Président de la Fédération des Maires des Villes Moyennes

(JPG) " Par leur action, Cap-parrainage et Profession-emploi contribuent à nourrir le lien entre le monde du travail et celui des collectivités locales avec pour objet de mieux se connaître et d’éclairer l’action publique locale..."

Jean-Marie Faure, Président de l’Agefiph

(JPG) "L’Agefiph apporte au réseau Cap-parrainage sa connaissance approfondie des problématiques spécifiques d’emploi des personnes handicapées. Les motivations de son soutien relève de sa mission de service public déléguée qui lui permet d’apporter un complément aux dispositifs de droit commun..."

Pascal Appréderisse, DIRRECTE Bas-Rhin : "une collaboration privé-public"

(JPG) Dans le cadre de mes précédentes fonctions en Eure-et-Loir, j’ai décidé de recourir au Cap-parrainage dans l’objectif d’en faire un outil de lutte contre les discriminations à l’embauche et de dynamiser les échanges entre les entreprises et nos services...

Parrainés, ils ont trouvé un emploi...

Wladimir, 18 ans, niveau 3ème • Serveur en CDI à La Criée • Ramata, 25 ans,niveau 3ème • En CDD chez Zara • Aly, 19 ans, niveau 3ème • En formation au CFA...

Des résultats probants sur les territoires...

Joe, 27 ans, niveau V • CDI ouvrier bâtiment chez Sotubema • Fatimata, 36 ans, niveau V • CDI Aide Médico Psychologue dans un établissement médico-social • Philippe, 40 ans, niveau VI • CDI Gardien de déchèterie • Nicolas, 34 ans, niveau V • Créateur d’entreprise- artisan électricien •