La genèse


La genèse

Aujourd’hui, plus de 90 % des bénéficiaires du RSA (67 526 foyers) sont couvert par un contrat d’engagement réciproque et plus de 45 000 personnes font l’objet d’un accompagnement au titre de cette politique. C’est dans cet esprit que le Département du Pas-de-Calais met en œuvre, depuis plusieurs années, une politique volontariste en matière d’insertion par l’emploi comme outil indispensable de lutte contre les exclusions.

A l’occasion de l’élaboration de son pacte départemental de la jeunesse, le Département a signé également des conventions pluriannuelles d’objectifs et de moyens avec les missions locales permettant une offre de service pour l’accueil, l’information et l’orientation des jeunes qui s’inscrivent dans les politiques du Conseil Général. Ainsi, plus de 15 000 jeunes sont nouvellement accueillis, chaque année, et plus de 45 000 font l’objet d’un accompagnement personnalisé et de propositions d’actions.

C’est tout naturellement que le Département du Pas-de-Calais s’est engagé aux côtés de l’Etat autour des 10 engagements pour la croissance, l’emploi et la solidarité dans les territoires réaffirmant ainsi son total investissement dans la bataille pour l’emploi que conduit le gouvernement. Parmi ceux-ci, la mobilisation d’une commande publique socialement responsable, en particulier au travers des clauses d’insertion et de promotion de l’emploi, en constitue un dispositif phare. Cet engagement est mis en œuvre avec la collaboration étroite des partenaires privilégiés que sont les Plans Locaux pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE). Cette mobilisation contribue, ainsi au développement de l’économie sociale et solidaire en permettant la création de richesses locales et d’emplois de proximité non délocalisables. Depuis 2006, cela concerne 537 marchés publics et une centaine d’entreprises travaillent en partenariat avec le Département sur cette dynamique. Plus de 120 000 heures d’insertion ont été réalisées. En perspective pour les années à venir, plus de 500 000 heures d’insertion seront programmés dans le cadre notamment de nos politiques de contractualisation avec les EPCI et de notre délégation de service public dans le transport scolaire.

Depuis septembre 2009, le Département a déployé la mission insertion par l’emploi avec pour objectif de développer les passerelles entre les publics en insertion et le monde économique. Cette mission a ainsi pu prospecter de nouvelles opportunités économiques en développant un partenariat avec les acteurs économiques. Aujourd’hui, la mission insertion par l’emploi a ainsi rencontré près de 800 entreprises et permis le retour à l’emploi de près de 2 000 personnes engagés dans un parcours d’insertion.

Le Pas de Calais a été l’un des premiers départements à se mobiliser sur les contrats aidés. Depuis 2005, ce sont plus de 28 000 contrats de travail que nous avons accompagnés et cofinancés. Près de 350 emplois d’avenir sont en phase d’être accueillir, dont 150 au sein de nos services départementaux, mais également grâce à l’engagement de nos partenaires associatifs et de l’économie sociale et solidaire. Cet engagement passe également par le développement de partenariats et de conventionnements interdépartementaux (Nord et Pas-de-Calais) tel que la charte interdépartementale sur la clause d’insertion, la convention interdépartementale avec l’association régionale des missions locales, la convention quadripartite Etat/Région/Départements du Nord et du Pas de Calais « unique en France » et portant sur les Emplois d’Avenir... Avec un pacte territorial d’insertion et un PDI, actualisé chaque année, le Département a pu ainsi organiser et structurer une politique d’insertion permettant de prendre en charge les bénéficiaires du RSA sur l’ensemble de leur parcours d’insertion en privilégiant l’accompagnement social et professionnel. C’est dans cette continuité que le Département du Pas-de-Calais a souhaité déployé sur le territoire du Ternois, le réseau Cap-parrainage.

En effet, le Ternois est vaste territoire étendu et rural avec une superficie de 1 062 km2. Ce territoire reste le moins peuplé du Département avec 60658 habitants, soit 4,1 % de la population départementale et est composé de 174 communes, dont 170 de moins de 2000 habitants. Le taux de chômage est moins élevé que sur le Département, mais celui-ci touche plus particulièrement les jeunes. Par la mise en place du réseau Cap-parrainage, le Département souhaite agir pour l’emploi et conforter les secteurs d’activité de l’agriculture, de l’industrie agro-alimentaire, du bâtiment et de l’artisanat. Cette forte mobilisation des entreprises autour du parrainage permettra d’accompagner et de de former les chercheurs d’emploi pour répondre plus efficacement à la demande des employeurs.

Retour