Caroline témoigne...


Caroline témoigne...

Caroline est âgée de 29 ans, elle a un niveau BAC. Son projet professionnel est orienté vers le poste de secrétaire et elle est en recherche d’emploi depuis environ deux ans.

Son référent PLIE lui propose une mise en relation Cap-parrainage avec comme objectif principal de lui permettre d’acquérir les techniques et outils pour rechercher et trouver un emploi. En effet, si Caroline est très motivée pour accéder à l’emploi, ses entretiens se soldent systématiquement par des réponses négatives.

Le parrain pressenti pour cet appui est Sébastien Giraud, Adjoint au DRH de l’entreprise Philips Éclairage basée à Ivry-sur-Seine. Lorsqu’il reçoit la candidature et le CV de Caroline, sa première réaction est de nous poser la question du bien fondé d’une mise en relation de parrainage, tant la candidature paraît recevable... sur le papier.

Les premiers entretiens menés dans le cadre de Cap-parrainage, font rapidement apparaître des carences importantes dans la manière de Caroline de se présenter et de mettre en avant son projet professionnel. En outre, les offres d’emploi auxquelles elle répond ne sont pas assez ciblées, ses candidatures sont tout azimut.

L’accompagnement Cap-parrainage va durer six mois à raison d’environ deux rencontres d’une heure par mois. Le parrain diagnostique plusieurs besoins :
-  une meilleure organisation dans les recherches d’emploi,
-  un ciblage d’offres plus adaptées aux possibles de sa candidate,
-  des apports adaptés à la problématique spécifique de sa candidate.

Les premiers axes de travail à se mettre en place sont les suivants :
-  travail sur le CV et lettre de motivation,
-  travail autour de l’argumentaire,
-  ciblage des offres accessibles,
-  analyse d’annonces,
-  simulations d’entretiens,
-  redynamisation.

Les premières démarches de Caroline ne porteront pas leurs fruits de suite. Son parrain et elle-même, affineront encore leurs cibles et approche. Au terme de ces six mois de parrainage, Caroline passe successivement trois entretiens de recrutement pour lesquels elle reçoit une réponse favorable à chaque fois. Elle se retrouve donc dans la situation, nouvelle pour elle, de choisir l’emploi et le poste qui lui conviennent le mieux. Ce qu’elle fera.

Aujourd’hui Caroline, est toujours en emploi de secrétaire, conformément à son projet professionnel initial.

Sébastien Giraud, est quant à lui prêt à parrainer une nouvelle personne en 2007.

Retour