L’édito d’Éric Amourette


L’édito d’Éric Amourette

(JPG) En ma qualité d’Animateur du Réseau du dispositif Cap-parrainage, mon rôle a tout d’abord consisté à mettre en perspective les attentes des marraines et parrains avec celles des chercheurs d’emploi du PLIE.

Par la suite, les premières mises en relation de visu m’ont permis d’optimiser les modalités de fonctionnement de ce nouveau partenariat et les objectifs attendus de Cap-parrainage et des dyades en particulier.

Ce premier contact m’a permis de mesurer à quel point les candidats étaient impressionnés de se retrouver face à des recruteurs. Le « plus » du projet étant que les chercheurs d’emploi ne seraient pas sanctionnés pour leurs erreurs de présentation, mais qu’au contraire ils seraient conseillés pour corriger celles-ci.

Cap-parrainage a mis en avant le manque de maîtrise de nos candidats dans ce difficile exercice de recherche d’emploi. Cela a donc été un axe de travail majeur et premier de la plupart des marraines et parrains.

Cap-parrainage nous a amené à une meilleure connaissance des attentes des entreprises, ce qui nous a conduit à mettre en place un travail avec les conseillers du PLIE et donc directement vers les chercheurs d’emploi, quant aux codes, attitudes professionnelles que les entreprises escomptent voir maîtriser et respecter par leurs salariés ou futurs salariés.

Éric Amourette, Animateur Cap-parrainage, au sein du PLIE des communes d’Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine

Retour