L’édito de Philippe Saint-Venant


L’édito de Philippe Saint-Venant

(JPG) Pour L’Association Tourquennoise pour une Économie Solidaire, l’opération Cap-parrainage répond à une double préoccupation dans le cadre du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi de Tourcoing.

Une préoccupation, à court terme, qui est celle d’organiser le plus rapidement possible la rencontre entre les chercheurs d’emploi et les recruteurs. Ici, l’originalité et la force de la démarche résident dans le fait que les responsables d’entreprise en activité assurent eux-mêmes le rôle de médiation vers l’emploi avec méthode. Outre le fait que les bénéficiaires du Plie parrainés baignent immédiatement au cœur des logiques d’entreprise, ils profitent de précieux conseils et réseaux de relation.

Une autre préoccupation est, celle plus globale, de croiser les projets des chercheurs d’emploi, les actions des professionnels de l’emploi et les besoins en compétence des entreprises. Les représentations donnent encore trop souvent l’impression que les apports entre le monde de l’emploi et celui de l’entreprise ne peuvent circuler que dans un sens : c’est l’insertion qui a besoin de l’entreprise et jamais l’inverse.

Aussi, nous souhaitons que Cap-parrainage favorise la mise en place d’une véritable synergie entre « entreprise » et « insertion », qu’elle permette de « créer un espace de dialogue, de réflexions et d’actions concertées » au bénéfice des chercheurs d’emploi.

Enfin, Cap-parrainage est aussi l’expression d’une citoyenneté et un acte de solidarité concret de ceux qui s’y engagent, lesquels font encore trop actuellement défaut dans notre société.

Philippe Saint Venant, Président de l’ATES / PLIE de Tourcoing

Retour